oiseau

LES SOLUTIONS 

La plupart des chats sont des chasseurs opportunistes. Ils attrapent de préférence ce qui se présente plutôt qu'une espèce particulière. Cela signifie que tout ce qui est abondant ou vulnérable peut être potentiellement attrapé. Les chats attraperont des proies même s'ils ne sont pas affamés car cela constitue pour eux un exercice ludique.

 

Voici quelques mesures simples qui peuvent être prises par les propriétaires de chats et les amis des oiseaux sauvages pour réduire les risques de capture.

 

Pour les oiseaux du jardin

 

a) Placez les nichoirs sur un tronc d'arbre hors de portée des chats, c'est-àdire de 1,5 à 2 mètres au-dessus du sol, sans branche latérale à proximité qui pourrait constituer un point d'appui pour les chats.

 

Les nichoirs possédant un reposoir près du trou d'envol favorisent la prédation, il vaut mieux les éviter. Les nichoirs à balcon protègent mieux d'une attaque de prédateur ; enfin, le toit du nichoir doit être incliné pour que les chats n'y trouvent pas prise.

 

b) Placez la mangeoire hors de portée des chats, c'est-à-dire dans un endroit dégagé pour les distributeurs automatiques et les mangeoires tables de façon à ce que les oiseaux voient le danger arriver de loin et que les chats ne puissent pas se mettre à l'affût derrière un buisson proche. Il peut s'avérer utile de mettre une entrave le long du piquet de la mangeoire, comme un manchon de barbelé ou un cône métallique ou plastique pour empêcher le chat de grimper (voir schéma).

 

c) Disposez un Stop-minou pour limiter ou stopper l'accès des chats à un arbre, une mangeoire plateau, une pergola où niche une merlette... Vous pouvez mettre en place une mini-herse mobile réglable par un système de maillons indépendants.

 

Cette barrière de protection appelée Stop-minou ne blesse ni l'arbre ni le chat. Lors de la pose, vous veillerez à une hauteur minimale dépassant la hauteur des yeux des personnes fréquentant votre jardin. Cet article spécialisé est disponible dans notre catalogue LPO.

  

d) Favorisez un jardin naturel avec de nombreux buissons touffus, arbres et arbustes indigènes mais aussi des haies champêtres dans lesquelles les oiseaux pourront se mettre rapidement à l'abri.